Revenir en hautAller en bas


Boryokudan - Mafia Forum
Yaoi/Yuri/ Hentai
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kobayashi Masao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 22
Âge : 22 ans.
Situation : Célibataire.
Métier : Kumi – In. Photographe / Styliste.

MessageSujet: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 4:10

    • 素性 Information - Identité
      « WARERA ROOD BOYS & JUNKIE GIRLS ♪ »
I. Nom Prénom.
    Kobayashi Masao. Son prénom est le seul souvenir que sa mère lui est laissée.

II. Age :
    Né le 30 Juillet à Chōfu dans la préfecture de Tōkyō.

III. Sexualité :
    Il ne parle jamais de ses préférences, mais quelques personnes sont au courant de son homosexualité avec des tendances « nounoursophile ».

IV. Rang :
    Yakuza.

V. Métier :
    Kumi – In.
    Photographe / Styliste.

V. Crédo :
    Il est nécessaire de savoir que malgré son âge, Masao est resté un grand enfant. Parfois immature, on ne peut que lui pardonner le fait qu’il se soit ‘engagé’ trop jeune chez les Yakuza.

    • 性格 Ce qui se cache au plus profond...
      « GO CRY ! GO SMILE ! LET ME GO CRAZY ! ♪ »

Puisqu’il faut parler de Masao, parlons-en, mais parlons-en bien. En effet, ce grand gaillard d’un mètre quatre-vingt n’est défini que par son attitude nonchalante et enfantine. Resté un grand enfant, c’est un hypersensible et un hypernerveux qui est constamment à la recherche d’un besoin de sécurité. Il est souvent à la recherche de quelqu’un qui puisse le guider, l’entourer, même auprès de son père, afin de le sécuriser tout en lui indiquant les limites à ne pas franchir. C’est une personne qui se replie facilement sur lui-même lorsqu’il est contrarié et qui a une affreuse tendance à se plaindre d’être un incompris. C’est un jeune homme déconcertant et personne ne sait jamais comment se comporter envers lui.
Mais Masao est quelqu’un de tendre et de sympathique, il est aussi très intéressé par les autres. Il apprécie la nature, les animaux et bien évidemment les êtres humains. Il sait se montrer agréable, rieur et serviable. Il adore s’amuser au point de faire le pitre allant même jusqu’à planifier de mauvaises farces qui en sont devenues sa principale occupation dans son ennui. Malgré ses airs de jeune homme sortis à peine de l’enfance, il sait se comporter sérieusement lorsqu’il le faut, mais surtout quand il le souhaite, ce qui est chose rare. Par ailleurs pour une raison bien particulière, il déteste que l’on doute de ses capacités.

Ce blondinet possède une certaine fantaisie tout en appréciant l’ordre et la stabilité. Il est d’une nature facilement impressionnable et possède une grande imagination. Il a beaucoup de mal à affronter la réalité, il préfère la fuir en se jetant dans des aventures plus ou moins anarchiques et farfelues.
Comme tous les jeunes de son âge, il aime plaire et séduire. Cependant, il résiste très mal aux sollicitations. En matière de cœur, c’est un sentimental voire un romanesque. Il a du mal à exprimer ses sentiments en raison d’une certaine timidité et d’une grande pudeur qui l’oblige à se « cacher » car il a terriblement peur de souffrir.

Dans la vie privée comme celle professionnelle, Masao est le même. Il refuse l’idée de donner une autre image qui n’est pas « lui ».

Comme déjà cité, Masao est une grande perche pour son âge. Il mesure un mètre quatre vingt-cinq pour soixante dix kilos. Il se déteint régulièrement les cheveux pour se les teindre dans un blond platine presque blanc. La forme de son visage est ovale ; Ses yeux sont marrons et il ne passe pas inaperçu avec sa bouille adorable faisant ressembler à celle d’un bébé. Sa corpulence est assez fine pour un homme, mais ce n’est pas un problème pour lui.

Un style vestimentaire en particulier ? Non, c’est tout bonnement le sien. Excentrique et décontracté à la fois, cette allure lui colle parfaitement à la peau, mais il aime surtout faire parler les mauvaises langues pour que celles-ci puissent parler de son style. Il opte toujours pour des tenues aux couleurs vives qui se remarquent avec facilité à côté d’une couleur noire. Il n’est pourtant pas du genre à vouloir attirer tous les regards à tout prix sur lui, mais le fait que quiconque l’observe pour lui clamer par la suite que son look est « cool » lui fait énormément plaisir.


• Autres informations :
- Il a cinq piercings à l’oreille droite.
- C’est un accroc` aux jeux-vidéos et aux friandises.
- Il adore passer ses journées à regarder des animes et à lire des mangas.

    • 過去 Vous ne pouvez l'oublier...
      « IKIJI NO NAI ANATA NO KUCHIGUSE WA. ♪ »

Des larmes, des pleurs. Un enfant hurle dans un parc, il vient de tomber. Il souffre d’une légère blessure au genou. Ce qui est le plus troublant c’est que personne ne vient le secourir sauf un petit garçon de son âge qui le regardait depuis un bon moment en train de courir, de sourire avant de le voir chuter et percuter violemment le sol. Il s’est approché et s’est agenouillé en face de lui, il la aidé à se relever et a approché sa main de son visage pour essayer ses larmes qui défilaient sur ses joues rosies. L’enfant qui était tombé le regarda de façon plutôt curieuse, il n’a pas peur, il se sentait rassuré.

• « Ne pleure pas. »

C’était tout ce qu’il lui avait dit avant de le recroiser plusieurs soirs après l’école dans ce parc puis quelques années plus tard dans une école. Il avait cinq ans. [ … ]



Une vie est donnée pour être comblé de bonheurs et de malheurs. De n’importe quelle manière et n’importe quel être humain a le droit de se sentir bien, de se trouver une place. Cependant, elle peut prendre des tournures bien plus compliqués comme pour ce cher Masao.

Masao pointa le bout de son nez dans une l’une des préfectures de Tokyo dans une relation entre deux êtres constamment absents aux communications très peu solide voire quasiment inexistante. Faussement entouré de son père – qui plus est, est un Yakuza – et d’une charmante mère – sans doute une prostituée – au comportement parfois douteux, au point qu’elle préféra disparaître soudainement du jour au lendemain sans laisser aucune trace. Cela s’est passé les jours qui suivirent la naissance de son propre fils. Kidnappée ? Portée disparue volontairement ? Assassinée ? Personne ne sera trouver une réponse à cette question, ne sachant ni ce qu’elle est devenue, ni le lieu où elle est partie. Son père – désormais unique parent – essayant tant bien que de mal de prendre soin de lui de toutes ses forces pour ne pas que Masao souffre de cette situation perplexe. Une tâche particulièrement difficile lorsque vous êtes membre de la mafia Japonaise. En aucun cas, il ne souhaitait se séparer de son fils et de fonder le genre de famille à deux où l’un viendrait à détester l’autre. Un enfant dans le bureau d’un mafieux, ce n’était pas possible. Rapidement, il prit la décision d’embaucher une jeune femme – peut-être la maîtresse de son père – pour faire du baby-sitting, mais disons pour une durée indéterminée et à plein-temps afin que son fils ne manque de rien et quelqu’un puisse combler pleinement ses besoins. Quelque part, cette femme fut sa « seconde mère ».

Depuis qu’il est enfant, Masao était très curieux et était d’ôté d’un caractère d’un bon vivant, mais au plus profond de lui-même, il lui manquait quelque chose, une sorte d’affection, peut-être même une simple écoute lui suffisait. Il ne sut jamais comment combler cette envie entre sa « gouvernante » qui avait bien d’autre chose à faire avec son père, comme celui-ci était aussi occupé dans ses affaires. Être fils unique n’arrangeait rien à cette situation, mais ne dit-on pas que le hasard fait bien les choses ? C’est à cette même période que Masao fit la rencontre d’un garçon du même âge dans un parc. Il courait après un papillon et ne regardait pas devant lui, il avait trébuché et était tombé. La poufiasse qui lui servait de nourrice n’avait rien vu, ni entendu, elle avait rien trouvé de mieux que de s’occuper d’un mec plutôt vulgaire aux apparences qui n’inspirent pas confiance. Le seul qui était venu le relever, c’était lui : Shuji.
Masao avait toujours eu beaucoup de mal à se faire des amis. Dans l’école privée où il était, il était très malheureux. Ces camarades ne cessaient de lui répéter que ce n’était qu’un « bâtard ». Ce jour là avait décidément tout chamboulé.

Par la suite, Masao grandit pleinement entouré de son meilleur ami qui ne l’avait plus quitté depuis ce jour. Puis vint le temps de choisir une orientation digne de lui pour continuer ses études. Ce qui l’intéressait, c’était la photographie et le stylisme. Il put intégrer sans grande difficulté une école de stylisme en ayant son ami non loin de lui dans une autre école à deux pas de la sienne. Que demander de plus ?

Durant ces années d’études spécialisées, il fit les quatre cents coups avec Shuji. En quelque sorte, il aimait prendre beaucoup de risque, une sorte de chemin chaotique et instable qui provoquait la colère de son paternel lorsqu’il venait à apprendre ce qu’il avait bien pu faire. Oh rien de bien important, quelques petits vols, de l’absentéisme à l’école, mais surtout des emprunts à des types plutôt louches et non-remboursés qui lui ont valut être au sein de bagarres jusqu’à en arriver à en faire un petit séjour d’une nuit ou deux derrière les barreaux. Trop naïf, peut-être même influençable, Shuji n’avait rien trouvé de mieux que d’utiliser Masao pour obtenir ce qu’il désirait jusqu’au point de le rendre fou amoureux de lui.



Ils s’embrassaient fougueusement jusqu’à faire rencontrer leurs langues et les faire danser un bal des plus endiablés. Allongés nus, l’un au-dessus de l’autre, l’un d’entre eux prit le contrôle de la situation pour faire gémir de plaisir son bien-aimé pendant plusieurs minutes, sans doute même des heures. Seul, un chuchotement retenti et vint troubler ce moment si désireux lorsqu’il se retira sa son amant.

• « T’es comme ta mère, t’es qu’une putain ! »

Des larmes n’avaient cessées de couler ce soir-là. Depuis quand n’avait-il pas été si malheureux ? Le cœur en miette, il avait préféré se rhabiller et s’en aller dans un silence des plus atroces à supporter. Comme un adieu, jamais il ne s’est retourné. [ … ]



C’est à cette même période que son père se reprocha de ne pas avoir prit assez de temps lorsqu’il était plus pour s’occuper de lui. A présent, c’était trop tard, mais Masao ne lui en a jamais voulu pour autant.

Pendant le temps où il avait fréquentait l’abominable Shuji, le père de Masao avait entièrement douté des capacités de son fils, chose qu’il ne pouvait supporter. Avec beaucoup de volontés, d’ambitions et une lutte acharnée contre lui-même pour ne pas se laisser emporter par la tristesse, il prit la décision de mettre la chance de son côté pour réussir. Il quitta l’école pour en intégrer une autre, loin de ces affreux souvenirs et réussit parfaitement ses deux années pour être diplômé.

Ses études achevées, il prit la décision de suivre les traces de son père en intégrant le clan des Yakuza, tout en exerçant les passions qu’il admire.



To be continued...


    • 自身 & un peu...de vous même
      « Allez, on est curieux on veut tout savoir ♪ »

• PSEUDO : WAX.
• ÂGE : Inconnu.
• EXPÉRIENCE RP : Ça dépend de l'inspiration. Généralement plus de 700 mots.
• D'OÙ CONNAISSEZ-VOUS BORYOKUDAN ? DC Nakashima Kin. J'espère être beaucoup plus active avec ce compte !
• CHOCOLAT OU FRAISE ? Vanille. o/
• PERSONNALITÉ PRISE : Maya | LM.C.
• CODE : Ok :: Wakagashira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSatake Tsuruki
Fondateur | Wakagashira
Messages : 1355
Âge : 24 ans
Situation : Volage
Métier : Tueur à gage

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 17:31

Citation :
des tendances « nounoursophile ».
&
Citation :
• Autres informations :
- Il a cinq piercings à l’oreille droite.
- C’est un accroc` aux jeux-vidéos et aux friandises.
- Il adore passer ses journées à regarder des animes et à lire des mangas.
Je veuuuuux qu'il soit coooopaaaaaaiiiiin avec Sanjiro *o*

*tousse - s'étouffe*
Citation :

Bienvenue Officiellement sur le Forum !
Ta fiche est validée, mais il te reste encore quelques points à régler avant de te lancer dans le Rp, à savoir :

    • La partie communication : Click
    • Et également la fiche de relation: Click


Une fois cela fait, nous te souhaitons une mort rapide de passer d'agréables moments sur Boryokudan Rpg !

_____________________________________

:: Squiby :::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 518
Âge : 20 ans
Situation : Un peu plus au nord o/
Métier : Dealeuse ; Doudou

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 18:10

M'en fous, c'est un collègue pour moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii o/ /SORT/
RE-Bienvenue quoi o/ /blublu

_____________________________________

N'hésitez pas à "noter" le forum o/
Rejoignez-nous sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Âge : 23 ans
Situation : Alone
Métier : Prostitué & Dealer

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 18:27

Toi, je sais pas pourquoi mais j't'aime bien ! *sort*

Rain aura-t-elle ENFIN un ami ? *fuit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 518
Âge : 20 ans
Situation : Un peu plus au nord o/
Métier : Dealeuse ; Doudou

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 19:27

Neko. Je. T'emmerde.

_____________________________________

N'hésitez pas à "noter" le forum o/
Rejoignez-nous sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 464
Âge : 20 ans
Situation : Alone
Métier : Host n°1 (garde rapprochée )

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 19:44

Flemme de prendre Ichibei...
Re-Bienvenue cher collegue, et surement futur collabotareur ! /couteau sous la gorge/
Oui Jun, tu as du souci à te faire, je les aurais ses photos Twisted Evil /Part loin...très loin.../
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 518
Âge : 20 ans
Situation : Un peu plus au nord o/
Métier : Dealeuse ; Doudou

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 19:54

Des photos? Quelles photos? (A) ??

_____________________________________

N'hésitez pas à "noter" le forum o/
Rejoignez-nous sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 145

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 20:13

.


Dernière édition par Rokkaku Ichibei le Mer 9 Mai - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1474
Âge : 20 ans
Situation : Ca dépend des jours o/
Métier : Barmaid au Black Cherry

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 20:18

J'espère juste que Masao ne surveille pas le sujet, sinon ça veut dire pleiiiiin de mails 8D
Et j'aimerais bien te taper sur les doigts moi :héhé: (tiens, il a changé de place lui xD)

J'ai 8h de train demain, je verrais si je trouve le temps de réfléchir à notre RP
(et je vais m'arrêter là, parce que ouais, c'est du flood 8D)

Maiiiiis : MASAO JE T'OFFRE.... UNE CONSO AU BC o/ (promis, pas de cocktail expérimental o/)

_____________________________________


“ Midnight Circus „
Rejoignez-nous sur Facebook !

Fufufu♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarSatake Tsuruki
Fondateur | Wakagashira
Messages : 1355
Âge : 24 ans
Situation : Volage
Métier : Tueur à gage

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 20:44

Taaant pis s'il surveille le sujet moi j'dis, ça fait plaiiisir d'avoir pleins de mails en pagaille ♥_♥

& puis Sanjiro c'est un Yakuza (même s'il l'accepte pas) donc c'est aussi un collègue x)
& Mikio : + 1000 /ignih

_____________________________________

:: Squiby :::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Âge : 22 ans.
Situation : Célibataire.
Métier : Kumi – In. Photographe / Styliste.

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 21:04

Oh, merci pour tous ces beaux messages.

Eh bien, ce n’est pas du Flood bidon ! Sur ce coup là, je vous tire mon chapeau. Pour vous rassurer, je ne suis pas le sujet et heureusement, imaginez la tronche de ma boîte mail.

@Tsuruki :
Citation :
Je veuuuuux qu'il soit coooopaaaaaaiiiiin avec Sanjiro *o*
Quand tu veux, où tu veux. Enfin pas trop quand même. /PAN/ On en reparle sur ma fiche, nee !?

@Mikio :
Citation :
Toi, je sais pas pourquoi mais j't'aime bien !
L’effet Aiji / Maya, peut-être non ?

@Ichibei :
Citation :
Celles que tu me devras si tu veux pas tester un peu plus mon superbe canapé ou faire un petit...coucou...devant ma camera.
Je n’ai qu’une chose à dire… PERVERS !


Bon, il est temps que je me lance à de nouvelles créations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1474
Âge : 20 ans
Situation : Ca dépend des jours o/
Métier : Barmaid au Black Cherry

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 21:06

Tsu. Je. T'emmerde.

_____________________________________


“ Midnight Circus „
Rejoignez-nous sur Facebook !

Fufufu♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 916
Âge : 21 ans
Métier : Dealer de plaisirs charnels

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 22:30

Bon bah puisque tout le monde floode...

Chouchouuuuuuuu *o*
Rebienvenue ! Contente que tu ai enfin sortit la bête :p j'espère t'as pas changé d'avis pour son boulot ^^

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIkeda Nakaaki
Shateigashira
Messages : 99
Âge : 22 ans
Situation : Oui j'ai une femme mais donne quand meme ton numero
Métier : Samurai

MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   Ven 2 Sep - 23:37

hum! Pas grand chose a dire, bienvenue dans la famille passe me voir que je te fournisse de quoi survivre, si tu vois ce que je veux dire...

* sort en claquant la porte car a entendu la voix de tsuruki !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kobayashi Masao   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kobayashi Masao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boryokudan :: → Les Enfers-