Revenir en hautAller en bas


Boryokudan - Mafia Forum
Yaoi/Yuri/ Hentai
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kaminari Jun - J -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 82
Âge : 25
Métier : N'en a pas vraiment

MessageSujet: Kaminari Jun - J -   Sam 14 Mai - 0:11

    • 素性 Information - Identité
      « Votre seconde vie, votre personnage ♪ »
I. KAMINARI JUN.
    Facile, Kaminari est le nom de son père et Jun fut le prénom que choisi sa mère le jour de sa naissance.
II. Age :
    25 ans, né le 6.06.86 à Kyoto

III. Sexualité :
    Bisexuel

IV. Rang :
    Yakuza

V. Métier :
    N’en a pas vraiment. Il enchaîne plutôt les petits boulots sans avoir l’ambition de travailler dans un endroit précis.

V. Crédo :
    « La vie ne vaut pas la peine d’être vécue »

    • 性格 Ce qui se cache au plus profond...
      « Votre caractère, en 500 mots min. ♪ »

Jun c’est… Le jour et la nuit, la pluie et le beau temps. En effet son caractère est très variable et il peut passer rapidement d’un extrême à un autre. Certes il possède un visage d’ange, ce qui lui permet d’approcher facilement les gens. Mais ne dit-on pas que l’habit ne fait pas le moine ? Car, derrière ce prétendu air angélique, se cache un Jun qui n’a vraiment rien à voir avec un ange. Il n’a en clair aucun état d’âme à tuer un individu, à le torturer pour le faire parler etc. Il n’a aucune conscience morale et se dit n’avoir peur de rien. Loyal, il ne bronche pas et fait ce qu’on lui demande. Si ca ne l’ennuie pas plus que ça de tuer – voire massacrer des gens – c’est que Jun ne porte pas le genre humain dans son coeur. Pour lui l’homme n’est rien. Pourquoi ne pas écraser un homme quand on peut écraser un cafard ? Pourquoi ce serait si différent hein ? Sociopathe ? Un tantinet. Il peut paraître parfois un tantinet schizo quand il s’y met, voir totalement fou, mais comme je l’ai dit il faut vraiment se méfier des apparences avec lui, car il a vraiment toute sa tête ! Il est parfaitement conscient de ce qu’il fait, cependant il ne trouve, vraiment, absolument rien à se reprocher. De l’humour, il en a, même si le sien pourra paraître bizarre –rire d’un type qui a le crâne totalement brisé, ce n’est vraiment pas commun quand même. Le morbide ? Ca ne le gêne pas du tout. Au contraire, on pourrait presque croire qu’il en est un très grand adepte. Lorsqu’il est dans la rue, il regarde tout le monde droit dans les yeux. Son but ? Pas forcément de chercher la bagarre, mais juste le plaisir d’observer, d’analyser. Aucun détail ne lui échappe (pas même la petite tâche là caché sous le col de la chemise ! *poutre*). Il vaut tout de même mieux ne pas lui chercher des noises : il aime énormément les combats (il pratique d'ailleurs certains sports de combats) et dans le cas d'une bagarre, il ne va pas chercher à contrôler la force qu'il met dans ses coups. Il ne sourit presque jamais, sauf d’un sourire fin ou alors quand il trouve que ca vaut vraiment la peine qu’il face un beau Smile. Il déteste qu’on le prenne en photo. Il est une vraie tête de mule et ce n’est pas la peine de lui faire changer d’avis : dès qu’il prend une décision, il la tient jusqu’au bout. Niveau alimentation, il n’a pas de gout particulier. Simplement, il déteste le champagne, et préfère les alcools bien forts. Il ne cherche pas forcément à se faire des amis. C’est plutôt les gens qui viennent vers lui que l’inverse. Il a parfois l’air absent, dans la lune, mais déjà, de base, il se moque bien de ce que peuvent raconter ou faire les gens qui vivent autour de lui.

Passons au physique Jun dépasse largement la moyenne nationale puisqu’il mesure environ 1m80. Il a une forte carrure, qu’il travaille en faisant régulièrement de la muscu’. De fait, il possède un physique plutôt massif contrairement aux canons asiatiques. Il a de fines jambes, un bassin étroit, un ventre légèrement musclé mais un buste développé. Ses épaules sont larges ainsi que ses bras. Il sait qu’il devrait prendre un peu plus soin de lui en fumant moins tabac et autre substances peu légales, en buvant moins aussi, en mangeant beaucoup plus sainement etc... Mais il ne le fait absolument pas. Il a les cheveux courts dont la coupe change souvent, et dont la couleur passe du brun au châtain clair allant parfois jusqu’au blond selon ses envies. Ses yeux sont marrons, jetant un regard rusé, - comme s’il savait déjà tout de vous en un seul regard ou comme s'’il préparait quelque chose dans sa p’tite tête - et sa peau est légèrement mate. Comme je l'ai dit, il ne sourit presque jamais. Dans ces cas là, Ses lèvres s’étirent soit en un sourire qui fait écho à son regard rusé, soulignant (ou non) un truc bien planqué dans un coin de sa cervelle, soit en en un joli sourire. Son visage possède des traits fin, le tout lui donnant un air d’un vrai petit ange – pas si ange que ça.
Niveau vestimentaire il aime simplement mettre ce qui lui plait, quitte à ce que le tout lui donne un air rebelle ou que l’ensemble haut-bas-chaussures soit pas classe du tout. Mais il s’en fiche, parce que selon lui, la classe on ne l’a qu’avec le costar ! En parlant de costar, il en a un certain nombre, mais il n’en met que lors de certaines occasions. Oui car lorsqu’il faut être classe, il donne le maximum. Ca lui arrive quand même qu’en dehors des situations exceptionnelles il fasse un bel effort. Toutefois, ce qu’il préfère c’est porter des jeans vintage, des hoodies, et des bottines. Il déteste avoir des sacs avec lui, mais ce qu’il hait le plus c’est porter un chapeau ou un truc sur le crâne, et ce qu’il pleuve, qu’il vente, qu'il neige ou qu’il fasse grand soleil.

    • 過去 Vous ne pouvez l'oublier...
      « Votre passé, en 500 mots min. ♪ »

Non il ne peut pas oublier. C’est gravé en lui à jamais. Par où commencer ? Au moins par le début. 6 juin 1986, à 6h du matin Jun est arrivé sur terre en lachant des cris. Il faisait alors le bonheur de sa mère, serveuse dans un club, et de son père, chef du clan de Yakuzas nommé Ryuusagi dans les environs de Nara, préfecture voisine de celle de Kyoto. Jun fut donc chérit par ses deux parents… Enfin, surtout par sa mère, qui naïve, n’a jamais su vraiment ce que son mari faisait dans la vie. Seulement, Jun n’était pas vraiment né au bon moment. Le clan de son père était en confrontation avec un autre, celui qui avait le pouvoir à la préfecture de Kyoto, et qui est aujourd’hui entre les mains d’un certain Hitomaru Tahei. Les raisons de ce conflit étaient obscures et devait sans doute concerner le commerce de la drogue. Cependant, le clan Ryuusagi était en déclin par rapport à l’autre, et dans les trafics, il avait beaucoup de mal à se faire une place de choix. A chaque fois, les Ryuusagi se retrouvaient bloqués par celui d’Hitomaru. Du coup, Jun représentait pour son père l’espoir d’une nouvelle apogée. C’était sans compter un évènement qui marqua à vie Jun et qui brisa mentalement son père.

Jun fut envoyé comme n’importe quel enfant de son âge en école primaire. A 10 ans il était déjà très introverti et ne parlait pas beaucoup avec les autres. De ce fait, il était toujours la risée de la cour de récré, le petit garçon que l’on montre aux autres au milieu de la cour et que l’on charie. Mais Jun ne dit toujours rien. Tout ce qu’il ressent, c’est des sueurs froides et des interrogations. Pourquoi l’embête-t-on alors qu’il ne dit rien, ne fait rien de mal ? Pourquoi serait-il donc si étranger par rapport aux autres ? Il retint même des tremblements, montrer sa faiblesse, son père le lui a toujours dit, c’était la pire chose à faire face à ses ennemis. Jamais il n’en arrivait au poings face aux autres. Il avait hérité de la douceur de sa mère. Et puis même si on lui donnait des coups ou qu’on le foutait par terre dans la cour, il ne se défendait pas, quitte à ce qu’on le traite de faible. Au fur et à mesure que tout ces jeux où il n’était que la bête de foire, il commençait à nourrir une haine vivace contre ses petits camarades, mais aussi contre les maitres eux-mêmes. Oui, les vieux ne faisaient pas grand-chose pour lui. Mêmes eux, le punissaient parce qu’il était muet comme une carpe et que son regard, devenant de plus en plus différent, passant doucement du regard timide au regard ambigu, leur donnait l’impression qu’il se moquaient d’eux. Jun n’a jamais rien dit à sa mère, ni à son père. De toute façon, son père il ne le voyait presque jamais, et sa mère… Elle n’aurait jamais compris. Du moins c’est ce qu’il avait toujours pensé. Mais il finit par bien regretter de ne pas avoir passé plus de temps avec elle…
En effet, un soir, alors que son père n’était pas là, sa mère avait cherché en vain une personne pour garder Jun, le temps qu’elle travaille au club. Seulement elle fut bien obligée de garder Jun, car personne n’avait accepté la demande. Et tandis qu’elle passait du temps avec son fils, le temps que le père rentre, des hommes inconnus étaient entrés dans la maison et avait demandé où se trouvait Takashi. La mère avait avoué qu’elle ne le savait pas elle-même, car il ne lui disait jamais rien. Seulement, elle ne savait pas que les types en question étaient des Yakuzas ennemis de son mari et que tout ce qu’ils voulaient c’était faire sa peau. De ce fait, pensant qu’elle leur mentait, ils prirent Jun et le menacèrent de le tuer de la manière la plus horrible qui soit : lui éclater la cervelle ? ou bien le torturer avant, pour mieux l’achever ensuite ? Ils étaient en train de débattre, et Imoto, s’interposant, menaça les individus de les massacrer s’ils touchaient à un seul cheveux de son fils. Gaffe à ne jamais commettre, mais qu’elle eut la bêtise de faire. Car finalement, ils décidèrent de la torturer pour la faire parler, quand bien même Jun était là, figé par la peur et ne pouvant faire le moindre petit mouvement pour détourner ses yeux de la scène qui se tenait sous ses yeux. Finalement, voyant qu’ils ne tireraient rien de la demoiselle, ils égorgèrent Imoto devant son fils et partirent, laissant le cadavre là au milieu du salon, son sang colorant d’une belle couleur rouge, les tatamis blancs. Lorsque Takashi rentra et vit sa femme morte et son fils inconscient dans la pièce, il hurla de rage et depuis ce jour là, il changea du tout au tout.

Ainsi Jun assistait au crise de nerfs de son père qui avait du finir par cesser de quitter la maison, ne pouvant laisser son fils tout seul, même si ce dernier était déjà entré au collège. Takeshi avait encore plus sombré dans l’alcool et dans les substances illicites. Il rentrait souvent bourré et en belle compagnie. Jun assistait aux entrées et sorties louches de la maison et se demandait pourquoi son père ne se tournait vers lui que pour le frapper ou pour lui dire des méchancetés. Pourquoi lui n’avait pas un père comme les autres ? pourquoi le sien refusait de jouer avec lui ? Pourquoi… ne l’aimait il pas ? Il remarqua aussi que son père commençait déjà à être ultra violent avec les membres de sa « famille ». Le clan Ryuusagi plongeait mais son père ne faisait absolument rien pour le sauver de la noyade. Au contraire, c’était à se demander s’il n’était pas en train d’éliminer un par un les membres. Jun entra au lycée Shimiku, dans la même classe que Tahei, sans savoir qu’il était le fils et l’héritier potentiel du clan ennemi. De toute façon, il ne lui avait jamais adressé la parole et se préoccupait peu de ce qu'il se passait dans ce bahut. Il était toujours à l’écart et renfermé sur lui-même. Pourtant, parmi ses camarades, beaucoup tentèrent de l’approcher, parce que même s’il ne sourit presque pas, il avait une tête soit disant à être sympathique. Jun voyait bien que ce n’était pas comme en primaire, mais avec tout ce qu’il avait vécu jusque là, il était juste considéré comme un yankee par ses professeurs, et par la majorité des gens. Ceux qui l’approchaient se moquaient de tout ça. Jun les laissait être à ses côtés, lui, il se moquait bien de ce qu’ils lui racontaient. Il disait de temps en temps quelques mots, mais pas plus. Avec l’ambiance de la maison et la mort violente de sa mère, Jun commençait à ressentir plus que de la haine contre ceux qui le considéraient comme un moins que rien. Il commençait à détester ce que l’on appelle humanité. Car finalement, les hommes entre eux ne sont pas ce que l’on pense. Ils sont là tous à vous sourire et à paraitre sympatique, mais derrière ce masque, se cache les pires monstres jamais créé par la Nature. Pour Jun, l’homme écrasait les insectes, tuait la faune et la flore tout comme il était capable de tuer son prochain que ce soit par une guerre, un meurtre, une condamnation à mort, etc. Alors pourquoi aimer ce qui peut être assimilé à un cafard ?

A ses 20 ans, alors qu’il était encore au lycée, son père avait été assassiné par le clan ennemi, qui fut alors entre les mains de Tahei. Jun ne su la nouvelle que bien bien plus tard : il avait déjà quitté la demeure familiale et le temps que les membres du clan le retrouve, il s’était déjà écoulé 3 mois. Quand Jun apprit la mort de son père, il n’avait ni pleuré, ni exprimé la moindre marque de tristesse. Lui, le clan, il s’en moquait… Enfin, c’était sans compter la décision du clan adverse d’inclure le clan Ryuusagi dans le leur et d’y mettre tout les membres sous leur contrôle. Du coup, Jun, une fois ses études au lycée terminées, fut direct intégré dans le clan : il n’avait pas vraiment le choix vu qu’il était le fils du clan perdant. Jun avait dû faire face à Tahei, mais il n’avait pas osé s’opposer à ses décisions. Connaissant tout à fait le système Yakuza, il savait que la moindre opposition pourrait lui faire perdre la vie, et ça il n’en avait pas du tout envie. Quitte à se taper le devoir de tuer les êtres gênants et de les rayer de la surface de la planete, ou tout autre tache qu’Hitomaru lui donnerai, il préférai être dans ce clan que de finir une balle dans le cœur et le corps plongé dans l’eau froide et crasseuse du port le plus proche… Depuis, Jun travaille donc officieusement en tant que Yakuza. Loyal, jamais il n’osera décevoir Hitomaru. Il n’a jamais eu de véritable discussion avec lui. Les seuls moment où il a pu l’approcher et le voir, c’était lorsqu’il lui donnait des ordres ou venait simplement prendre les informations qui lui étaient nécessaires. Il ne sait pas grand-chose de son patron, voire rien du tout, mais vu son amour peu développé pour l’être humain, son patron aurait pu s’appeler Yukio ou Seiryou il l’aurait considéré de la même manière : un humain comme les autres avec juste cette chance que les autres n’ont pas, être son patron. Mais officiellement, cela va faire 5 ans qu’il enchaine les petits boulots. Il déteste tellement la routine, que rester longtemps avec les mêmes têtes et le même patron, assis derrière un bureau le rendait fou. Certes en tant que Yakuza il était toujours entouré des mêmes personnes, mais il bougeait ! Il n’était pas assis derrière un bureau ! Et puis vu comment il était, il avait du mal à ne pas faire peur à certains employés.


    • 自身 & un peu...de vous même
      « Allez, on est curieux on veut tout savoir ♪ »

• Pseudo : Shin ou Shinette pour les intimes 8D
• Age : Des carottes… PLEINS DE CAROTTES 8D
• Expérience Rp : Assez bonne je pense ^^’’
• D'où connaissez vous Boryokudan ? Bah j’y suis déjà (DC : Kurosagi Tetsuya) et c’est Matsuo qui m’en a parlé
• Chocolat ou Fraise ? Les deux °°
• Personnalité Prise : Narimiya Hiroki **
• Code :Isumi OP



Dernière édition par Kaminari Jun le Mar 17 Mai - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIsumi Shintaro
Administrateur | Civil
Messages : 389
Âge : 17 ans
Situation : célibataire
Métier : Cracker, Drugs & Blood dealer

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Dim 15 Mai - 16:07

Allez, aujourd'hui je suis d'excellente humeur alors je me suis décidé à t'écrire un petit message sur ta fiche ! \o

Donc, je te souhaite un bon courage pour la rédaction et je te soutiens.
Je suis impatient de continuer à lire. *-*
Enjoy yourself ~ ♪

_____________________________________

.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1474
Âge : 20 ans
Situation : Ca dépend des jours o/
Métier : Barmaid au Black Cherry

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Dim 15 Mai - 16:17

J'aime bien quand t'es de bonne humeur ♥
Bon courage Jun o/
(C'pas cool de me piquer mon prénom quoi è______é)

_____________________________________


“ Midnight Circus „
Rejoignez-nous sur Facebook !

Fufufu♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 145

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Dim 15 Mai - 19:42

Welcome Here Mister Jujun !

_____________________________________

Ex. Ishida Sanjiro
DC de Satake Tsuruki
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Âge : 25
Métier : N'en a pas vraiment

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Lun 16 Mai - 21:04

Merci beaucoup pour votre accueil ! ^^
Je travaille mon histoire, c'est duuur... ._. Mais ca va venir ! xD

*Retourne sur l'histoire.*

EDIT : il est une heure du mat presque, mais je vous préviens que ma fiche est finiiiie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIsumi Shintaro
Administrateur | Civil
Messages : 389
Âge : 17 ans
Situation : célibataire
Métier : Cracker, Drugs & Blood dealer

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Mar 17 Mai - 20:29

Bon. J'ai réellement eu une excellente impression en postant la première fois sur ta fiche.
Je le sentais bien. J'ai été emporté par ton écriture et ton style, malgré une ou deux fautes qui, franchement, ne m'ont pas tué.
Cela me plait beaucoup What a Face



Je ne tarde pas plus pour te valider afin que tu puisses passer aux étapes suivantes.
Amuse toi bien parmi nous et je te remercie pour cette fiche qui m'a fait plaisir.


Citation :
Bienvenue Officiellement sur le Forum !
Ta fiche est validée, mais il te reste encore quelques points à régler avant de te lancer dans le Rp, à savoir :

    • La partie communication : Click
    • Et également la fiche de relation: Click


Une fois cela fait, nous te souhaitons une mort rapide de passer d'agréables moments sur Boryokudan Rpg !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 916
Âge : 21 ans
Métier : Dealer de plaisirs charnels

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Mar 17 Mai - 21:52

My love, rebienvenue :/love:

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1474
Âge : 20 ans
Situation : Ca dépend des jours o/
Métier : Barmaid au Black Cherry

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Mar 17 Mai - 22:32

Je VEUX un lien è____é
Parce que t'as le même prénom è____é
Et que j'sais pas, j't'aime bien 8D (xD)

_____________________________________


“ Midnight Circus „
Rejoignez-nous sur Facebook !

Fufufu♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Âge : 25
Métier : N'en a pas vraiment

MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   Mer 18 Mai - 0:03

Shintaro : Merci beaucouuuup !! je m'occuperai du reste demain. ^w^

Matsuo : ravie de te revoir Mat' 8D

Jun : XD pas de problème 8D on en parle par MP demain 8DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kaminari Jun - J -   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kaminari Jun - J -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boryokudan :: → Les Enfers-